fabrizio-conti-e5xwaitOPvw-unsplash.jpg

> Entrepreneure engagée, dans la bio et l'alimentation saine, vegan (fondatrice des cafés Pinson à Paris, de 2012 à 2019).

> Fondatrice en 2014 du site LaMinutePapillon de conseils de nutrition et bien être.

> Auteure & conférencière, sur les enjeux de l’alimentation, la santé holistique, le bien être.

> Thérapeute. Initiée au bouddhisme tibétain, au druidisme, au reiki, au magnétisme.

engagements

Capture d’écran 2021-04-29 à 10.54.23.pn

conscience écologique & spiritualité

C'est quand on est fortement connecté à la nature (et notre nature), qu'on porte un regard sain sur les folies et les beautés du monde. Un regard franc, aimant.

Conscience écologique et spiritualité sont intimement liées : dans les deux cas, il s’agit d’un engagement envers soi, envers l’autre, envers le monde.  

Dans les deux cas, ce sont des voies permettant de répondre à une question simple : quelle humanité choisissons-nous d’incarner ? Et une autre : voulons-nous répéter les erreurs du passé ou décidons-nous de faire autrement ?

Questions aux sens multiples, mêlant évidemment choix individuels et collectifs.

A vrai dire : avons-nous réellement le choix aujourd'hui ?.. Pouvons-nous faire l'économie d'une réflexion profonde sur 'notre nature', quand on assiste à la destruction massive de cette nature ?

Pouvons-nous décemment détourner le regard ? Ne pas être touché.e.s par des forêts décimées, des terres appauvries, des animaux massivement massacrés, des êtres souffrant de malnutrition d'un côté de la planète.. et des méfaits de la malbouffe de l'autre ?

retrouver notre souveraineté

J'ai compris tardivement que mon engagement envers l'écologie entrait en totale résonance avec ma vie spirituelle.

Ce qui était un enjeu intime est devenu un enjeu de souveraineté, j'ai réalisé que mon engagement spirituel avait une portée bien plus politique que je n'aurais pu imaginer.

En ouvrant la voie à une réappropriation de nos choix, pour créer chaque jour la société que nous souhaitons.

retrouver en nous une saine rébellion

Comment continuer à serrer les dents quand nous faisons face à des souffrances innombrables, alors que des solutions existent, pourtant connues et parfois à portée de main ?

> Les solutions sont connues depuis des décennies pour maintenir nos corps dans un état de vitalité, mettre toutes ses chances et éviter tout le lot de souffrances liées à certaines maladies graves, dites 'de civilisation'.

> Les solutions sont connues pour inverser le cours des dérèglements écologiques. L'alimentation de type occidental (américain) en est une des causes premières, c'est trop souvent méconnu. En arrêtant massivement de manger produits animaux, en achetant des produits exempts de chimie, dans des circuits courts, etc. Tout est à portée de main pour contribuer à réguler les équilibres environnementaux, qui sont un enjeu d'ordre.. vital.

> Les solutions sont connues pour soulager et guérir nos souffrances mentales, en refaisant confiance aux lois du vivant : toutes les sociétés ayant encore un pied dans leurs cultures ancestrales connaissent bien les 'lois' naturelles pour réguler l'énergie d’une personne, retrouver un équilibre, une harmonie. Renouer avec une confiance, une paix et une harmonie intérieure. Et plus de "sens" dans nos vies.

sortir des amnésies collectives..

Souvent sans nous en rendre compte, nous faisons collectivement l’inverse de ce qui est "bon" pour nous, pour notre terre, pour nos enfants. Nos systèmes sont à bout de course. Et n'ont pas démontré qu'ils réussissaient à créer plus de mieux être.

Nous n'avons pas la main sur le terrain du collectif. Mais nous avons 100% la main à titre individuel. 

et si cette révolution se passait
avant tout en soi ?

Une révolution intérieure juste et douce... Ouvrir les yeux. Se décaler. Faire des choix radicalement nouveaux. Et dissoudre tout ce qui inhibe notre capacité à aller vers ce qui est bon pour nous.